Siguenos en la red:

FacebookFacebook TwitterTwitter Geosilex en LinkedIn

Selección de idioma: Español . Français . Português . English

anterior siguiente

Le réchauffement global

Les GES (Gaz Effet de Serre)

 

Hormis les CFC, les GES sont des gaz naturels présents dans l’atmosphère, ils absorbent les radiations infrarouges; ils sont  antérieurs à  l’arrivée de l’homme. Depuis la révolution industrielle, l’usage inconsidéré de l’énergie fossile a sensiblement augmenté la présence d’oxydes de nitrogène et de dioxyde de carbone.
Ce dernier, principal responsable de l’effet de serre, a vu son absorption diminuer par l’effet de la déforestation.

A la différence de l’atmosphère, transparente à la lumière, la radiation infrarouge produit sur la surface terrestre le même effet que celui d’un toit de verre dans une serre; la lumière solaire qui arrive sans trop d’obstacle au sol est réchauffée, donnant lieu à l’émission de rayons infrarouges  (ondes calorifiques). Ceux ci sont absorbés partiellement par le verre et l’atmosphère réfléchie de nouveau vers la surface de la Terre.

Ces gaz, en recevant les radiations infrarouges, se déplacent et produisent de l’énergie sous forme de rayons invisibles et infrarouges, augmentant la température terrestre.

 

La quantité de H2O augmente comme conséquence de la plus grande évaporation des océans provoquée par l’incrément de température.

Les émissions de CO2 contribuent pour 60% à l’effet de serre.
En un siècle, le transport et les activités industrielles ont augmenté la concentration de CO2 de 280 ppm à 380 ppm.

Procède principalement des activités agricoles et autres activités humaines.

Les oxydes d’azote se mélangent à la vapeur d’eau dans l’atmosphère et produisent l’acide nitrique, donc les pluies acides, créant des dommages pour l’environnement et les bâtiments.
De même, les oxydes d’azote peuvent provoquer une réaction chimique avec les composants organiques volatiles et augmenter l’ozone terrestre, nocif pour la santé.
L’ozone troposphérique (terrestre)est un agent toxique dangereux qui détruit les végétaux, irrite les voies respiratoires et se transforme en gaz à effet de serre, à l´opposé de l’ozone situé dans la stratosphère, qui crée une couche protectrice des rayon UV. Détruisent la couche d’ozone stratosphérique qui protège la Terre des rayons UV. Ils sont nuisibles pour la santé et sont responsables de nombreux cancers de la peau.

Materiales para arquitectura activa frente al CO2

Plan du site · Politique de privacité · Accessibilité · Contact